L’Amstaff est un croisement entre Blue Paul Terrier et Bull-and-Terrier, des races de chiens de combat n’existant plus. L’American Staffordshire était utilisé comme chien de combat au début des XIX siècles. C’est vers les années 30, une fois le combat interdit qu’ils sont devenus des animaux de compagnie.

Spécificités physiques de l’American StaffordshireAmerican Staff

L’Amstaff possède une queue courte horizontale, non enroulée. Son dos est également court et légèrement en pente jusqu’à sa queue. Cette race est dotée d’une forte ossature. Sa poitrine est très musclée et parfaitement descendue.

Les oreilles coupées

L’american staff a des yeux correctement écartés, ronds et foncés. Celles-ci sont assez dressées et courtes. Généralement, leurs oreilles ne sont pas coupées mais tombantes. Sa tête est constituée d’un crâne large et d’un museau moyen. Les muscles de ses joues sont très apparents. Son poil peut être de n’importe quelle couleur est luisant, court et dur.

Les caractères de l’Amstaff

La première qualité de ce chien est le fait qu’il soit très protecteur. Il est capable de garder son maître à l’abri de divers dangers. Même s’il a un sang de chien de combat, il est très affectueux. Il adore les câlins et n’hésitera pas à vous en demander à tout moment. Il est calme et doux contrairement à ses ancêtres. Assez indépendant, il n’aura pas de mal à vivre en votre absence. Il n’aboie pas trop et n’aime pas vraiment chasser. Cette race est très intelligente, mais il ne faut pas le chercher pour éviter de faire surgir son agressivité.

Sociable et docile

Il est également docile et patient. Il est très sociable envers les hommes, même les étrangers. Par contre, il ne l’est pas du tout avec les autres animaux. Cependant, les futurs propriétaires d’un chien de cette race doivent savoir que l’American Staffordshire est considéré comme un chien dangereux d’après les autorités françaises. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation place l’American Stafforshire dans les catégories 1 et 2 de sa classification, donc soumis à des contraintes précises au regard de la loi.

Un permis de détention obligatoire

Ainsi, il est strictement interdit d’en adopter un sans qu’il soit déclaré, ce dans le but d’obtenir un permis de détention. Dans le cas contraire, le propriétaire du chien s’expose à une peine de 3 mois d’emprisonnement et 3 750 € d’amende, et l’animal peut lui être retiré. Depuis le 1er janvier 2010, tout détenteur d’un chien de catégorie 1 ou 2 doit posséder ce permis, dont la délivrance, effectuée par la mairie de sa commune de résidence, est soumise à 3 conditions :

  • posséder une attestation d’aptitude : pour ce faire, il est nécessaire d’avoir suivi une formation de 7 heures portant sur l’éducation et le comportement canin ainsi que sur la prévention des accidents. Cette formation doit être délivrée par un formateur agréé. Pour obtenir la liste des formateurs habilités à dispenser la formation, se renseigner auprès de la DD(CS)PP du département ;
  • un chien de catégorie 1 ou 2 doit avoir réalisé une évaluation comportementale par un vétérinaire inscrit sur une liste départementale entre 8 mois et 1 an d’âge. Si le chien est âgé de moins de 8 mois, il sera délivré un permis de détention provisoire au propriétaire ;
  • posséder les documents justificatifs de l’identification du chien, de sa vaccination contre la rage, le certificat vétérinaire de stérilisation (uniquement pour les chiens de catégorie 1) ainsi que l’attestation d’assurance responsabilité civile du détenteur.

Un chien interdit aux personnes mineures

Ne sont pas autorisées à détenir un chien de catégorie 1 ou 2 :

  • les personnes mineures ;
  • les personnes majeures sous tutelle (sauf si autorisation par le juge des tutelles) ;
  • les personnes condamnées (crime ou peine d’emprisonnement pour délit inscrit au bulletin n°2) ;
  • les personnes auxquelles on a retiré le droit de possession ou de garde d’un chien.

Santé et éducation de L’American Staff

Cette race a une santé de fer. En ce qui concerne les maladies héréditaires, elle n’en souffre presque pas. Il arrive tout de même qu’elle souffre d’une dégénérescence du cortex cérébelleux appelée abiotrophie cérébelleuse. Les activités physiques que ce chien exerce doivent être contrôlées pour éviter la dysplasie de la hanche.

Un chien d’extérieur ou d’appartement

Il s’adapte à n’importe quelle saison, car il supporte aussi bien la chaleur que le froid. Il ne prend pas du poids facilement et peut vivre aux environs de douze ans. S’il préfère la vie en plein air pour pouvoir courir dans tous les sens et dépenser son énergie débordante, il n’a aucun mal à vivre en intérieur. Il est très intelligent et docile, donc facile à éduquer. Il est conseillé de le dresser dès son plus jeune âge sans brutalité.

American staffordshire terrier : comment l’éduquer et l’élever

L’ American staffordshire terrier ou Amstaff est un chien loyal et fidèle : une bonne éducation et un dressage équilibré de la part d’un chiot font de lui un chien responsable, équilibré et docile capable de vivre avec n’importe qui, y compris les personnes âgées et les enfants.

Avant d’ acheter un chiot Amstaff, il est conseillé d’évaluer si vous avez le temps et l’énergie nécessaires pour l’élever au mieux.

En particulier, il est nécessaire d’évaluer s’il y a du temps disponible à consacrer à son éducation et à sa socialisation , ce qui dans les premiers mois de la vie est essentiel pour tout chien, encore plus pour les spécimens de la race Molosse comme l’ Amstaff dans les veines duquel aussi le sang des chiens coule.

l faut alors se rendre dans un chenil professionnel à Amstaff : visiter le chenil et discuter en personne avec l’éleveur pour comprendre les conditions réelles dans lesquelles les chiots et les mères sont gardés .

L’hygiène et la propreté, l’élevage des chiots dans un environnement éventuellement domestique et quelques  portées par an sont des éléments qui qualifient un bon éleveur.

Amstaff : les premiers enseignements

Une fois à la maison, il est nécessaire de procéder immédiatement à l’éducation du chiot Amstaff , en lui faisant comprendre qui est le propriétaire et comment il doit se comporter dans chaque situation.

Vous devez vous adresser au chiot d’une manière douce et calme et utiliser des tons de voix différents en fonction de la commande que vous souhaitez transmettre.

Lorsque le chiot se comporte comme nous le souhaitons, il est toujours important de le récompenser par des caresses , des éloges et quelques biscuits.

Les premiers ordres à  donner concernent s’asseoir, se lever lorsqu’on l’appelle et s’arrêter : il est important que le chien obéisse à tous les autres membres de la famille et pas seulement au propriétaire.

Amstaff : sorties et activité physique

L’ American staffordshire terrier est un chien qui a besoin de beaucoup d’activité physique afin de décharger toute l’ énergie accumulée pendant la journée.

Il est donc important de le laisser courir dehors et jouer avec lui.

Les sorties sont des occasions importantes pour apprendre à se soulager à l’extérieur de la maison et à socialiser avec d’autres chiens.