Il faut toujours veiller à maintenir l’hygiène de nos chiens et chats pour leur éviter des infections. Une bonne douche ne suffit pas. Il faut aussi revoir le nettoyage des oreilles et des poils débordants qui peuvent provoquer des gênes dans le comportement de l’animal. Il existe des produits pour nettoyer les oreilles, mais il est difficile pour ceux qui venaient d’adopter un toutou ou un minou d’en choisir un. Il faut se décider maintenant, car l’infection peut dégénérer. Comment choisir un nettoyant auriculaire pour chien et chats parmi les produits vendus dans le commerce ?

Comment identifier le produit pour nettoyer les oreilles des toutous et les minous ?

De nombreux facteurs permettent d’identifier la meilleure lotion auriculaire pour chien et chat. Suivez le conseil des professionnels pour trouver le type de produit qui convient le mieux pour nettoyer vos animaux domestiques. Si l’on se réfère aux produits proposés par Sonotix chien et chat, il existe une variété de produits, mais c’est le consommateur qui prendra la décision finale.

Quand on parle de nettoyant auriculaire pour chat et chien, il y a d’abord des lotions à base d’huiles essentielles et bio. Ils sont conçus avec des huiles végétales et des solutions d’agrumes. Ces produits sont très efficaces pour éliminer le cérumen, à une seule condition que le traitement doit se faire tous les jours. Restant toujours sur les produits à base de plantes, il y a aussi l’Orexidine. Un produit pharmaceutique fabriqué à base de cérumen, de centella et de calendula. Leurs rôles consistent à adoucir et à apaiser les douleurs auriculaires du chien et chat.

Ensuite, il y a des produits conditionnés sous forme de lait, destiné pour le traitement des bactéries qui attaquent les animaux de compagnie. Si l’animal agite plusieurs fois ses oreilles, il faut injecter plusieurs gouttes de ce liquide. Le mélange reste plusieurs heures dans les oreilles et inhibe la prolifération des bactéries. La solution contient essentiellement des essences de girofle, du thym rouge, d’huiles d’eucalyptus. On peut rajouter des herbes aromatiques. Un tel mélange possède des propriétés adoucissantes et calmantes avec de la bonne odeur.

Enfin, des solutions à base d’enzyme synthétique sont aussi utilisées pour guérir l’infection des oreilles. Leur rôle consiste à dissoudre les débris et saletés qui traînent dans l’oreille des chiens et des chats. Ces lotions auriculaires pour chien et chat sont des produits qui guérissent des maladies. Ils sont plus efficaces s’ils sont accompagnés d’un suivi vétérinaire régulier. Vous pouvez toutefois trouver plus de détails en cliquant sur sonotix.myhappypet.fr.

Le besoin de laver les oreilles de son chien et chat

Les animaux de compagnie sont comme les humains, ils ont besoin d’hygiènes réguliers et de traitements appropriés en cas de maladies. Cela doit donner suffisamment de raisons pour laver les oreilles du chien ou du chat. Cela se voit tout de suite, car en cas de négligence, leurs oreilles peuvent proliférer des débris de végétaux, des poussières qui se solidifient, du cérumen, etc. Ces déchets peuvent entraîner des infections graves ou bien une des raisons de formations de liquides qui mettent mal à l’aise les toutous. Si le propriétaire néglige d’emmener l’animal chez le vétérinaire et s’abstient de tout traitement, d’autres parasites peuvent s’inviter dans les oreilles pour envenimer la plaie telle que les tiques et les mouches.

Le nettoyage des oreilles des chiens et chats est une opération obligatoire si vous envisagez de les élever dans votre espace de vie. L’identification des races les plus vulnérables aux infections auriculaires doit être connue à l’avance, car il y a des espèces qui réagissent très mal aux infections, alors que d’autres sont plus résistants. En adoptant ces espèces, vous devez prendre les dispositions nécessaires pour ne pas souffrir d’avantages l’animal. Certaines races attirent les otites comme si c’était un handicap naturel, dont on peut citer les chiens ayant un conduit auditif long tels que les Bergers allemands, ou ceux ayant des oreilles pendantes volumineuses, comme les Epagneuls ou les Cockers, les petits toutous ayant une accumulation de poils autour de l’oreille tels que les Bichons ou les Caniches et ceux qui possèdent un conduit auditif tortueux tel que le Shar-Pei ou le Chow Chow. Il y a des races qui s’exposent le plus souvent à la sécrétion de cérumen comme les chiens de chasse Springers ou les Labradors. Enfin, d’autres espèces de chiens sont victimes de dermatites atopiques attaquant les oreilles telles que le Bouledogue Français, le Cairn Terrier, le Boxer, le Chihuahua, le Setter, le Bouledogue Anglais, le Yorkshire, le Beauceron, etc.

La liste est longue, mais si vous envisagez d’adopter un chien ou un chat, il faut prendre ces responsabilités pour éviter le pire ou les faire souffrir d’avantages.

Comment procéder à l’entretien des oreilles ?

Dans le cas où l’adoption d’un animal de compagnie commence dès son plus jeune âge, le propriétaire aura l’avantage de faire l’hygiène régulière et d’éliminer les risques chroniques d’infections des oreilles voire l’enlèvement du cérumen qui s’accumule au fond du tympan. Si de tels cas arrivent, il faut commencer à utiliser une lotion auriculaire pour chat et chien afin de dissoudre le cérumen. Cela aide au nettoyage de l’intérieur de l’oreille et freine la concentration de bactéries. Votre chien ou chat doit rester calme, car ce genre d’opération ne présente aucun risque et ces animaux peuvent ne rien sentir pendant le traitement.

Pour faire ce genre d’opérations, il convient de suivre par étapes le nettoyage des oreilles du chien ou du chat :

– pour commencer, il faut enfoncer le petit embout du flacon dans le conduit auditif en évitant de ne pas frotter le paroi des oreilles, ni toucher le tympan tout au fond ;

– il faut ensuite retirer l’embout pour injecter le produit ;

– après, il faut masser de l’extérieur à l’aide de vos doigts pour que le produit se réparti de façon uniforme à l’intérieur de l’oreille ;

– s’il y a du cérumen et d’autres saletés qui sortent de l’oreille, il faut avoir le réflexe de nettoyer l’ensemble avec un essuie-tout, un coton, un mouchoir ou une compresse neutre ;

– enfin, il est permis de refaire l’opération, si vous remarquez que les oreilles contiennent d’autres saletés qui prolifèrent à l’intérieur.

Pour procéder à une opération régulière de nettoyage des oreilles, il faut surtout éviter d’utiliser du coton tige, qui risque de laisser traîner l’embout en coton à l’intérieur et provoquer de nouvelles maladies. Enfin, l’embout du flacon contenant la lotion doit être nettoyé après chaque utilisation afin d’éviter la prolifération de parasites auriculaires tels que des champignons, des bactéries ou des germes.

À quel moment faut-il faire un nettoyage complet ?

Il est souvent difficile, voire un manque d’inattention de la part du propriétaire pour se décider au nettoyage du chien ou du chat. Comme c’est une opération d’hygiène obligatoire chez les animaux de compagnie, le nettoyage dépend de l’état des oreilles de chaque espèce. Les chiens qui ne présentent aucun risque doivent être nettoyés plus ou moins tous les 15 jours d’affilée. En revanche, une observation régulière doit se faire pour éviter la prolifération de toutes formes de bactéries, ni de cérumen.

Il y a par exemple des chiens qui sont gras, charnus et se tiennent debout en grattant les oreilles. Si cela se produit plusieurs fois, il faut réagir le plus rapidement et vérifier par vous-même ces oreilles. Dans le cas où il y a une formation abondante de cérumen, et que le conduit auditif semble étroit, il faut procéder au nettoyage sans plus attendre. Dans le cas d’une consultation auprès du vétérinaire, la vérification des maladies tels que l’otite, les champignons, ou les bactéries doit se faire. La prescription sur ordonnance va obliger le propriétaire à nettoyer les oreilles du toutou ou du minou.

S’il prescrit un nettoyant auriculaire pour chat ou chien, le produit doit s’adapter à la gravité de l’infection. Si les oreilles sont très touchées causant une gêne douloureuse auprès de l’animal, le produit utilisé doit agir comme un calmant, ou un adoucissant comme l’Otolane, l’Otoclean, le Calendula ou l’Epic-Otic…

Enfin, les espèces de chien qui ont des oreilles tombantes doivent être nettoyées de façon régulière. Ceci est dû à l’anatomie de leurs conduits auditifs qui ont tendance à être fermés, et qui empêche l’air de pénétrer, donnant plus d’avantages aux bactéries et champignons qui viennent se loger pour de bons. Dans ce cas, le maître doit vérifier régulièrement son chien.

Les dernières recommandations

Une opération de nettoyage des oreilles d’un chien ou d’un chat ne doit pas être prise à la légère. Avant de le faire, il faut surtout éviter l’utilisation de l’eau du robinet directement au fond des oreilles, car ce produit n’est pas du tout adapté pour cela. Il faut aussi éviter de faire de l’automédication, si l’on n’est pas connaisseur, car cela peut aussi provoquer d’autres maladies. L’utilisation de coton tiges est à éviter, car le risque de blocage de l’embout est un facteur non-négligeable.

Ensuite, avant de passer au nettoyage, il faut préparer les matériels et accessoires nécessaires. Il faut installer le tout dans un endroit facile à nettoyer après l’opération et si cela est possible, il faut éviter de le faire dans le salon, la chambre ou la salle à manger, car le chien peut réagir différemment et provoquer des dégâts tout autour. Il est plus facile de travailler à deux ou à trois, en mettant le toutou sur une table, et en évitant qu’il secoue ses oreilles pour bien éparpiller la lotion.

Pendant l’injection de la lotion auriculaire pour chien ou chat, il faut maintenir le pavillon de l’oreille avec la main. Il faut l’étirer doucement vers le haut pour maintenir le conduit auditif en ligne droite, et laisser couler le produit. L’autre main va déverser le liquide avec l’embout du flacon. Il ne faut surtout pas avoir peur de mettre beaucoup de produits, ou en cas de déversement excessif, car cela procure une meilleure santé des oreilles du chien. Les deux autres personnes doivent tenir le chien, de façon qu’il ne secoue pas trop souvent sa tête. Enfin, il faut terminer l’opération par un massage de la partie externe de l’oreille.