Un chien qui vomit peut avoir différentes raisons : soit parce qu’il mange de manière rapide, soit qu’il fait face à une indigestion alimentaire ou du a un traitement. La plupart du temps, cela n’est pas nocif pour sa santé. Il faut cependant veiller à ce qu’il ne s’agisse pas d’un signe qui annonce une pathologie émergente, comme l’insuffisance rénale, le cancer, ou encore les maladies neurologiques. Il faut être attentif à toute signe qui peut survenir. Mais quelles sont les causes d’un vomissement d’un chien et comment y remédier ?

Qu’est-ce que le vomissement chez le chien ?

Le tube digestif proximal comprend l’œsophage, l’estomac et la cavité buccale. L’œsophage est un long tube reliant l’estomac et la cavité buccale. L’estomac est l’organe qui brasse et digère les aliments, celui des chiens est assez acide, ce qui facilite la digestion des grandes quantités de protéines dans un régime carnivore. En outre, l’estomac du chien est très extensible et peut avaler de très grosses proies en un seul repas. C’est pourquoi il est si facile de lui donner un seul repas par jour. Le vomissement du chien est une caractéristique très particulière du tube digestif, notamment de sa partie proximale, qui le permet d’expulser tout contenu indésirable (corps étrangers, substances toxiques, nourriture excessive, etc.) qui atteint l’estomac. Un chien qui vomit veut dire qu’il a digéré quelque chose qui “ne va pas”. Cependant, le vomissement d’un chien ne doit pas être confondu avec la régurgitation qui s’accompagne souvent d’une infection de l’œsophage. En revanche, les vomissements impliquent des mouvements abdominaux violents qui secouent cet animal. Un ptyalisme (un chien qui bave) peut apparaître avant de vomir et il peut également devenir agité. Il y a un centre nerveux qui provoque des vomissements. De même, un sens de l’équilibre peut agir sur les vomissements. C’est pourquoi il est souvent dit qu’un chien qui vomit dans le véhicule a le mal des transports. Mais il existe quelque traitement contre le vomissement chez le chien.

Quelles sont les causes de vomissements chez le chien ?

Diverses raisons peuvent engendrer le vomissement d’un chien. Par exemple, il existe une certaine anomalie au niveau de son alimentation : changement brusque de nourriture, présence de corps étrangers, mange trop vite. Cette anomalie peut survenir aussi si le chien a mangé quelque chose dans la rue ou s’il a vidé la poubelle en mangeant un aliment toxique ou avarié. Le mal de transport, l’allergie alimentaire, la gastro-entérite ou inflammatoire chronique de l’intestin, l’infection au niveau du tube digestif, la maladie métabolique (maladie du foie, insuffisance rénale), l’ulcère de l’estomac ou la présence d’une certaine tumeur, et l’inflammation du pancréas, font partie des principales causes qui peuvent aboutir à des vomissements de cet animal. Cette action peut s’expliquer également par la prise de certain médicament : les effets secondaires des traitements vétérinaires, l’intoxication médicamenteuse humaine, la pénicilline, les corticoïdes, etc. Il est à préciser aussi que si votre chien a effectué un éventuel exercice avant qu’il prenne son repas ou juste après, il peut, dans ce cas, se mettre à vomir. L’estomac n’a pas le moment de réagir, et parce qu’il bouge relativement, la nourriture qu’il a mangée sera facilement éjectée.

Quelques conseils pour traiter les vomissements chez le chien

Il est essentiel d’observer le contenu qui est rejeté par le chien afin d’obtenir des conseils sur la façon de remédier aux vomissements. Il peut s’agir, par exemple, d’aliments non digérés, de sang, de suc gastrique ou de bile, de plantes, de débris de corps étrangers, etc. Si votre chien parait en bonne santé à l’âge adulte, qu’il n’est pas déshydraté ou ne présente aucun autre symptôme, il suffit juste alors de lui faire une simple diète de 10 à 24 heures. Il existe des remèdes naturels qui peuvent soulager efficacement le vomissement d’un chien. Par exemple, l’eau de cuisson du riz est un traitement naturel pour apaiser le chien quand il vomit. Elle ralentit, en effet, le transit intestinal, et l’amidon qui est contenu dans cette eau de cuisson peut recouvrir certaines parois endommagées du système digestif. De plus, sa teneur en oligo-éléments (principalement en calcium, en fer, et en magnésium) reminéralise l’organisme en compensant les pertes qui sont causées par les vomissements. Elle est administrée en petites quantités et divisée en une journée. La mélisse est également un remède naturel. Cette plante est bien connue pour ses propriétés digestives, antispasmodiques et carminatives. Elle possède aussi un effet apaisant. A l’aide d’une pipette, elle peut être donnée au chien sous forme de tisane. Cela va l’aider à s’hydrater. Cependant, il est impératif de surveiller votre chien pendant les prochaines 24 à 48 heures. Si son état général s’aggrave ou s’il vomit à nouveau, il faut aller immédiatement voir un vétérinaire.

Quand consulter un vétérinaire en cas de vomissement chez le chien ?

Si les vomissements sont abondants, persistants, ou si votre chien a de la fièvre ou il parait déprimé, il faut immédiatement consulter un vétérinaire. Si votre animal vomit de façon chronique, ou s’il vomit plus d’un jour, il faut l’emmener pour lui faire une consultation vétérinaire. Quoi qu’il en soit, si votre animal semble avoir mal, c’est une urgence. Il fait également consulter si vous constatez que votre chien essaye de vomir mais ne réussit pas à le faire. Il peut s’agir d’une torsion de la dilatation de l’estomac. Seule la consultation vétérinaire peut définir des examens supplémentaires. En fonction de son âge et des symptômes évoqués, il pourra subir des examens complémentaires, comme une échographie, des radiographies abdominales, ou des analyses de sang. Ainsi, il existe de nombreuses causes potentielles de vomissements chez les chiens, et parfois de nombreux tests supplémentaires sont nécessaires avant de déterminer la raison. Une fois la cause du vomissement identifiée (parfois avant), un traitement contre le vomissement chez le chien sera donné par injection puis sous forme de comprimés. Les chiens peuvent également prendre des pansements gastriques et des antiacides pour aider l’estomac à guérir. Les animaux gravement déshydratés à la suite de vomissements peuvent être hospitalisés pour recevoir une perfusion intraveineuse.