Vous avez craqué sur une boule de poil comme le cocker américain et que vous avez pris la décision d’en adopter un afin qu’il puisse intégrer votre famille ? Au lieu d’aller en animalerie, le mieux est de choisir directement un éleveur de cockers avec une belle réputation. Ce petit détail est plus qu’indispensable pour se procurer un toutou en bonne santé.

Acquérir un cocker américain : faire appel à un éleveur

Avant toute chose, l’attitude et l’état de santé d’un jeune cocker américain peuvent grandement dépendre des conditions d’élevages, mais aussi de l’environnement dans lequel il a été élevé. Normalement, vous pouvez faire appel à différentes sortes d’éleveur, en l’occurrence l’éleveur amateur qui exerce sont activité au sein du foyer familial et qui est passionné par une ou plusieurs races spécifiques et l’éleveur professionnel qui est bien sûr affilié à la société centrale canine contrôlée par la DDPP. Mais avant de procéder à l’acquisition du cocker américain, le mieux est de visiter sur la place l’éleveur afin que vous puissiez juger les conditions d’hygiène et de vie de l’élevage ainsi que les comportements de l’éleveur.

Le portrait d’un bon éleveur canin

Que ce soit un éleveur amateur ou professionnel, un bon éleveur doit avant tout comprendre son chien tout en veillant en permanence à la santé de ce dernier. À tout moment, il doit garantir une alimentation saine, équilibrée, mais aussi une bonne hygiène de vie aux chiens élevés. Puis, un bon éleveur doit automatiquement détester la malpropreté qui risque bien évidemment de nuire à l’état de santé du cocker américain ainsi que d’autres races canines. Cette activité doit être exercée par amour des animaux, mais non par simple business. Pour l’éleveur amateur, il va déjà socialiser le cocker américain, étant donne que celui-ci peut naitre au sein de cadre familial et qui est en contact en permanence avec d’autres personnes. Quant à l’éleveur professionnel, des formations en élevage canin sont nécessaires afin d’éviter les sanctions de la DDPP. Mais dans tous les cas, un bon éleveur est en mesure d’être toujours à l’écoute de ses compagnons, donc attentionnés. Si possible, il doit emmener régulièrement ses chiens chez le vétérinaire pour que ce dernier puisse contrôler leur état de santé. Le recours à un vétérinaire est aussi obligatoire pour faire vacciner son chien.

Avant de choisir votre cocker américain, vérifiez si possible son âge

Il n’y a rien de plus mignon que d’acquérir un joli petit chiot. Mais de préférence, il faut opter pour un chiot cocker américain âgé au minimum de 3 mois. N’oubliez jamais qu’un petit chiot a toujours besoin de sa mère et que sans elle, celui-ci sera facilement sujet à de nombreux parasites et maladies. Si possible, demandez toujours conseil auprès de l’éleveur.