Logiquement, l’alimentation d’un chien est différente à chaque étape de sa vie. Plus le chien est en âge de maturité, plus ses habitudes alimentaires doivent être régulières et plus les principaux groupes de substances nutritives (graisses, protéines, vitamines, eau et glucides) doivent s’équilibrer de manière optimale dans son régime alimentaire.

Bien nourrir son chien race adulte

À l’âge adulte, le chien ne se développe plus. Mais par contre, il a besoin d’entretenir de manière permanente leur masse ainsi que leur volume pour pouvoir vivre le plus longtemps possible. Contrairement aux chiots, les chiens adultes ont besoin de moins de calories par kilogramme. En effet, ils n’ont pas besoin d’aliments pour chien aussi riche en matière grasse ou en protéines. Un chien en âge de maturité à juste besoin d’une nourriture pour chien un peu moins énergétique. Avant d’opter pour le régime alimentaire adapté, il est primordial de prendre en considérations certains points : la race du chien bien évidemment, sa façon de vivre, ses besoins, etc. Un simple chien domestique par exemple n’a pas besoin d’une bonne dose de calorie ni d’un mélange optimisé de minéraux et de vitamines, contrairement aux chiens de chasse, de travail, ainsi que d’autres chiens qui ont besoin d’une activité physique intense ; un chien de petite race possède un métabolisme plus rapide, donc besoin de deux fois plus de calories quotidiennement.

Et surtout, faites-lui plaisir sans pour autant le gâter !

Après avoir atteint son âge adulte, un chien doit être nourri au moins une fois par jour. Offrez à votre chien un endroit calme (un endroit assez loin de l’endroit où vous vous mangez) afin qu’il puisse savourer calmement son repas. Ou si vous avez plusieurs chiens, vous pouvez éviter toutes disputes en les nourrissant séparément. Puis, pour faire plaisir à votre chien, il est bel et bien possible de préserver le gout et les odeurs de son repas, à condition que ce dernier soit servi à température ambiante. Et sachez que même si le chien a besoin d’avaler quelques choses avant ou après quelques activités physiques, il faut laisser passer au moins une heure entre son repas et l’exercice au risque de souffrir de torsion de l’estomac.

D’autres conseils intéressants

Il est plus qu’indispensable de lire scrupuleusement chaque détail inscrit sur l’emballage, surtout au niveau des rations alimentaires. Normalement, la quantité alimentaire peut varier d’un chien à un autre, étant donné que chaque chien est différent. Une gamelle d’eau est également obligatoire, quelle que soit la race de votre compagnon. Par ailleurs, il faut également garder à l’esprit qu’un chien est un être très sensible aux changements alimentaires. Donc, s’il y a des raisons qui vous poussent à le faire, mieux vaut opter pour un changement progressif. Et pour finir, évitez à tout prix de donner à votre chien une cuisine humaine !